Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2023 5 20 /10 /octobre /2023 09:31

Nous étions 30 ce après-midi d’octobre à la météo incertaine, à nous retrouver au pied du château de Bournazel, pour arpenter le sentier des étangs.

Sous l'impulsion d'un groupe d'habitants de la commune, le bureau d'information et la mairie de Bournazel se sont associés pour mener à bien un important chantier de réouverture de chemins ruraux afin de les rendre accessibles à la randonnée pédestre. Ce sont donc 38 km de chemins qui ont été nettoyés et balisés par une équipe de bénévoles qui nous permettent aujourd'hui de profiter de 6 circuits qui démarrent tous à la salle des fêtes de Bournazel. L'intérêt de ces parcours réside dans leurs variétés: autant par leur distance ( de 3 à 24 km) que par leur difficulté ou par la diversité des paysages traversés.

https://www.tourisme-pays-rignacois.com/fr/bouger/randonnee-pedestre?mb_anchorpage=2&mb_minnumpage=1&mb_maxnumpage=2

 

C’est donc sans aucune difficulté particulière, que nous avons effectué cet agréable circuit de 12 km, qui longe de très beaux hameaux, de paisibles prairies, de larges labours et un bout de l’étang du Roudillou, qui a une surface en eau de 1,29 ha, une profondeur moyenne de 2 m et maximale de 3,5 m. Sa vocation est la pêche et les loisirs.

Le Roudillou fait partie des étangs du Ségala, de Roussennac et Privezac classés en « Natura 2000 ».

Un peu d'histoire...

La biodiversité animale et végétale  qui a  justifié  l’inscription  du site des Étangs du Ségala au réseau Natura 2000 résulte de plus  de  six  siècles d'histoire naturelle et culturelle. En effet, à l'origine, ces étangs sont des milieux entièrement artificiels, créés aux XIVème et XVème siècles pour les plus anciens.
Ces réservoirs de biodiversité d’une grande originalité sont ainsi issus de  milieux  aquatiques  conçus,  aménagés et  gérés  par  les  sociétés  locales. Ici, peut-être encore plus qu'ailleurs, Natura 2000 se veut une démarche de développement durable où l’activité humaine, dans tous ses aspects (économique, social et culturel) est au centre du dispositif.

Au Moyen-Age, les étangs avaient d'abord un objectif de production piscicole avec l'élevage de poissons, et en particulier de Carpes. Sous l'Ancien Régime, les étangs ont pris de l'importance et leurs usages se sont multipliés. En plus de la consommation de leur ressource piscicole, ils étaient utilisés par l'aristocratie comme "canardières" pour la chasse au gibier d'eau. Le blason de la ville de Rignac a d'ailleurs hérité de cinq canards, rappelant l'importance de cet usage à l'époque. Outre les ressources animales, les étangs fournissaient également une végétation aquatique abondante qui était utilisée pour empailler les chaises (c'était le cas de certains Joncs et Laîches) ou encore pouvait servir de "paille" pour les litières. Enfin, les sédiments issus des curages pouvaient être utilisés comme engrais, et plusieurs étangs faisaient office de "payssières" (réservoirs d'eau) pour alimenter des moulins.

Dans la période qui suivit la Révolution, les étangs et marais étaient souvent considérés comme insalubres et accusés de tous les maux, ce qui entraîna la disparition par assèchement et comblement de nombreux étangs à travers le pays. Mais la diminution de la consommation de poisson et la récupération de ces espaces pour la mise en culture, jugée plus rentable, ont également été responsables de la régression des étangs à cette période.

Ces dernières décennies, la ressource piscicole des étangs connaît un regain d'intérêt. On y pêche la carpe (de loin l’espèce la plus abondante dans tous les étangs), le gardon, la tanche, la  perche,  le  brochet...  Une activité de pêche de la carpe au "No Kill" s'est développée sur l'étang de Bournazel : les belles prises sont photographiées comme trophées avant d'être relâchées.  Plusieurs  étangs  tels  que  ceux  de  Privezac  et d’Anglarès  servent  également  à l’irrigation des cultures. Enfin, depuis quelques années, de nouveaux usages liés à la patrimonialisation de la nature se sont développés comme l'observation de la faune (et notamment des oiseaux) et la flore sur les étangs.


 

Notre balade s’est terminée au Château de Bournazel magnifiquement restauré et mis en valeur. Quelques gouttes commençaient à tomber, il était temps de rentrer, après ces belles (re)découvertes partagées !

A jeudi prochain, pour une autre rando et une autre histoire...

IF

Rando à Bournazel 19-10-2023
Rando à Bournazel 19-10-2023
Rando à Bournazel 19-10-2023
Rando à Bournazel 19-10-2023
Rando à Bournazel 19-10-2023
Rando à Bournazel 19-10-2023
Rando à Bournazel 19-10-2023
Rando à Bournazel 19-10-2023
Rando à Bournazel 19-10-2023
Rando à Bournazel 19-10-2023
Rando à Bournazel 19-10-2023
Rando à Bournazel 19-10-2023
Rando à Bournazel 19-10-2023
Rando à Bournazel 19-10-2023
Rando à Bournazel 19-10-2023
Rando à Bournazel 19-10-2023
Rando à Bournazel 19-10-2023
Rando à Bournazel 19-10-2023
Rando à Bournazel 19-10-2023
Rando à Bournazel 19-10-2023
Rando à Bournazel 19-10-2023
Partager cet article
Repost0
12 octobre 2023 4 12 /10 /octobre /2023 23:27

Cette fois la météo était de la partie pour que celle belle journée de rencontre et de partage puisse enfin se réaliser ! Nous étions 21 pour accueillir nos 24 amis de la retraite sportive d’Aurillac.

Le rendez-vous était donné sur le site de la Découverte de Decazeville.

C’est une ville récente d'environ 180 ans, l’une des plus jeunes de l'Aveyron. Elle a été fondée au XIXe siècle par le Duc Decazes pour l'exploitation du charbon et le développement de la sidérurgie. Il s'agit d'une des premières villes bâties autour et à cause de l'industrie. Decazeville est donc un passage obligé pour les passionnés de patrimoine minier et industriel. On y découvre des paysages variés, une architecture diversifiée et de nombreuses distractions. Decazeville se situe également sur le passage du fameux chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle (GR65).

A proximité du site de La Découverte, trône le dernier chevalement de mine du Bassin. Véritable emblème des mines de fond, ce chevalement est le témoin de l'importante activité minière du Bassin. Il a été construit entre 1902 et 1904 et s'est arrêté en 1966. Fort symbole des anciennes mines souterraines, il est en cours de rénovation.

C’est au pied de ce colosse d’acier témoin des hautes luttes ouvrières que nos 45 Randyneurs d’un jour ont pris le départ de cette rando dirigée par Didier et Francis.

Au bout de quelques kilomètres nous avons visité l’église Notre Dame des mines de Combes et après pas mal d’efforts nous sommes arrivés sur un promontoire, lieu idéal pour notre pose pique-nique face au Puy de Wolf.

Il est le plus grand massif de Serpentinite d'Europe, classé zone Natura 2000. Ses pentes accueillent des plantes rares et originales car la roche est elle-même rare. C'est de la serpentinite, formées aux premiers âges de la terre et par nature peu adaptée aux plantes. Certaines espèces comme l'Euphorbe de Costes sont endémiques. Au sommet, on peut admirer un beau panorama sur la vallée et une table d'orientation.

Oh là-là, faudra prévoir d’y aller lors d’une prochaine rando !

La pose ne pouvant pas durer éternellement, nous voilà repartis, direction Cransac-les-Thermes, le Fort d’Aubin et son calvaire avant d’entamer le retour par le lac.

Voilà la boucle est bouclée, 18km et 600 m de dénivelé.

Autour du verre de l’amitié, chacun était fatigué et content. Tous s’accordaient à dire que c’était une belle journée !

Merci à nos amis du Cantal pour leur bonne humeur, leur gentillesse et à vous tous, artisans de cette belle journée.

A refaire !

Vous pouvez accéder à d'autres informations sur le patrimoine decazevillois en cliquant sur le lien ci-dessous. Il s'agit de l'article rédigé lors de la précédente rando sur ce site.

 

GS et IF

La rando, au coeur de la rencontre d'un patrimoine et de l'Autre...
La rando, au coeur de la rencontre d'un patrimoine et de l'Autre...
La rando, au coeur de la rencontre d'un patrimoine et de l'Autre...
La rando, au coeur de la rencontre d'un patrimoine et de l'Autre...
La rando, au coeur de la rencontre d'un patrimoine et de l'Autre...
La rando, au coeur de la rencontre d'un patrimoine et de l'Autre...
La rando, au coeur de la rencontre d'un patrimoine et de l'Autre...
La rando, au coeur de la rencontre d'un patrimoine et de l'Autre...
La rando, au coeur de la rencontre d'un patrimoine et de l'Autre...
La rando, au coeur de la rencontre d'un patrimoine et de l'Autre...
La rando, au coeur de la rencontre d'un patrimoine et de l'Autre...
La rando, au coeur de la rencontre d'un patrimoine et de l'Autre...
La rando, au coeur de la rencontre d'un patrimoine et de l'Autre...
La rando, au coeur de la rencontre d'un patrimoine et de l'Autre...
La rando, au coeur de la rencontre d'un patrimoine et de l'Autre...
La rando, au coeur de la rencontre d'un patrimoine et de l'Autre...
La rando, au coeur de la rencontre d'un patrimoine et de l'Autre...
La rando, au coeur de la rencontre d'un patrimoine et de l'Autre...

La rando, au coeur de la rencontre d'un patrimoine et de l'Autre...

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2023 7 08 /10 /octobre /2023 21:55

C’est déjà notre 2ème rando dominicale de la saison !

Par une belle matinée ensoleillée, nous nous sommes retrouvés 19 randyneurs à Marcolès dans le Cantal.

Quoi de mieux pour faire sa découverte que de s'y promener accompagné par Bernard Girard un guide bénévole de l’association " Les Esclops ".

Marcolès, située au cœur de la Châtaigneraie cantalienne, est classée '' Petite Cité de caractère ''. Elle est l’une des cités les plus méridionales de l’Auvergne.

Il fait bon flâner dans les carrierons (ruelles pavées) de la cité médiévale dont la première mention écrite date du Xe siècle.

Au XVIe siècle, la ville profite d’un florissant commerce sur la route reliant les monts d’Auvergne au midi déjà proche.

On y pénètre par deux portes avec herse s’ouvrant sur la “Rue Longue” où se dressent de belles façades Renaissance, avec arcades, caves voûtées et fenêtres à meneaux.

Autour de l’église Saint Martin, de style gothique méridional, les “ carrierons ” abritaient autrefois de nombreux artisans (forgeron, charron, sabotier…), des maisons typiques et quelques granges.

Le portail bas, date du XVe siècle. Il conserve les attributs de ses fonctions militaires passées, avec gonds, archères, blason.

Après cette passionnante visite, il a bien fallu laisser notre guide à ses occupations et entamer le sentier des chênes rouges, à la découverte de la forêt environnante. Ce sentier ombragé très agréable nous a offert de magnifiques vues sur la campagne, ponctuées par la fraîcheur de petits ruisseaux. A un sommet de colline, nous avons même aperçu, au loin, dans la brume, le Chavaroche, le Puy Mary et le Griou…., bons souvenirs récents de notre séjour dans les monts du Cantal, au Falgoux !

L’après-midi s’est clôturée par un petit goûter, sur l’aire ombragée de camping-car.

Distance parcourue : environ 15 km et D+ : environ 350 m.

Une journée bien remplie !

Merci à notre guide Bernard !

IF et GS

Un beau dimanche d'automne dans la châtaigneraie cantalienne
Un beau dimanche d'automne dans la châtaigneraie cantalienne
Un beau dimanche d'automne dans la châtaigneraie cantalienne
Un beau dimanche d'automne dans la châtaigneraie cantalienne
Un beau dimanche d'automne dans la châtaigneraie cantalienne
Un beau dimanche d'automne dans la châtaigneraie cantalienne
Un beau dimanche d'automne dans la châtaigneraie cantalienne
Un beau dimanche d'automne dans la châtaigneraie cantalienne
Un beau dimanche d'automne dans la châtaigneraie cantalienne
Un beau dimanche d'automne dans la châtaigneraie cantalienne
Un beau dimanche d'automne dans la châtaigneraie cantalienne
Un beau dimanche d'automne dans la châtaigneraie cantalienne
Un beau dimanche d'automne dans la châtaigneraie cantalienne
Un beau dimanche d'automne dans la châtaigneraie cantalienne
Un beau dimanche d'automne dans la châtaigneraie cantalienne
Un beau dimanche d'automne dans la châtaigneraie cantalienne
Un beau dimanche d'automne dans la châtaigneraie cantalienne
Un beau dimanche d'automne dans la châtaigneraie cantalienne
Un beau dimanche d'automne dans la châtaigneraie cantalienne
Un beau dimanche d'automne dans la châtaigneraie cantalienne
Un beau dimanche d'automne dans la châtaigneraie cantalienne
Un beau dimanche d'automne dans la châtaigneraie cantalienne
Un beau dimanche d'automne dans la châtaigneraie cantalienne
Un beau dimanche d'automne dans la châtaigneraie cantalienne
Un beau dimanche d'automne dans la châtaigneraie cantalienne

Un beau dimanche d'automne dans la châtaigneraie cantalienne

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2023 4 05 /10 /octobre /2023 23:53

La météo était estivale ce jeudi 5 octobre pour nos 38 randyneurs et c'est de Mauriac, petit village du Lévézou, que fut pris le départ de cette agréable rando dirigée par Daniel O.

De larges chemins nous conduisirent au Puech Monseigne, deuxième point culminant du Lévézou, avec ses 1128m. Il nous a offert un panorama à 360°, sur le viaduc de Millau, les gorges du Tarn, les Cévennes, le Larzac (les monts d'Auvergne et même les Pyrénées par temps clair nous dit-on).

 

Son sommet a été utilisé par les astronomes Delambre et Méchain comme point de repère géodésique pour mesurer le méridien terrestre afin de définir le mètre, comme nouvel étalon de mesure.

 

De même, sous l’Empire un télégraphe optique Chappe était installé sur ce point culminant et bien dégagé.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Télégraphe_Chappe

 

Il est aussi un refuge pour les coccinelles, qui sont cachées entre les pierres des tables d'orientation et les clapas (tas de pierres). Leur présence s’explique par l’absence de nourriture et le climat sec en été, d’une part, puis froid en hiver, incitant les adultes à se rassembler pour passer une partie de l’année en dormance, bien à l’abri : c’est l’estivo-hibernation.

 

Après avoir quitté ce lieu emblématique, la redescente sur Mauriac, s’est faite par un chemin de pierre bordé de hêtres magnifiques, sans doute plusieurs fois centenaires. Certains aux troncs tortueux et aux branches noueuses levées vers le ciel auraient bien des histoires à nous conter, si on savait écouter leur langage !

Nous avons parcouru environ 11 km et gravi 350 m de D+.

Un Merci à Daniel et aux randyneurs, qui ont transmis leurs photos et un petit coucou à Jojo, la haut !

IF 

Un jeudi d'automne sur le Monseigne, en passant par l'ombre envoûtante des hêtres séculaires !
Un jeudi d'automne sur le Monseigne, en passant par l'ombre envoûtante des hêtres séculaires !
Un jeudi d'automne sur le Monseigne, en passant par l'ombre envoûtante des hêtres séculaires !
Un jeudi d'automne sur le Monseigne, en passant par l'ombre envoûtante des hêtres séculaires !
Un jeudi d'automne sur le Monseigne, en passant par l'ombre envoûtante des hêtres séculaires !
Un jeudi d'automne sur le Monseigne, en passant par l'ombre envoûtante des hêtres séculaires !
Un jeudi d'automne sur le Monseigne, en passant par l'ombre envoûtante des hêtres séculaires !
Un jeudi d'automne sur le Monseigne, en passant par l'ombre envoûtante des hêtres séculaires !
Un jeudi d'automne sur le Monseigne, en passant par l'ombre envoûtante des hêtres séculaires !
Un jeudi d'automne sur le Monseigne, en passant par l'ombre envoûtante des hêtres séculaires !
Un jeudi d'automne sur le Monseigne, en passant par l'ombre envoûtante des hêtres séculaires !
Un jeudi d'automne sur le Monseigne, en passant par l'ombre envoûtante des hêtres séculaires !
Un jeudi d'automne sur le Monseigne, en passant par l'ombre envoûtante des hêtres séculaires !
Un jeudi d'automne sur le Monseigne, en passant par l'ombre envoûtante des hêtres séculaires !
Un jeudi d'automne sur le Monseigne, en passant par l'ombre envoûtante des hêtres séculaires !
Un jeudi d'automne sur le Monseigne, en passant par l'ombre envoûtante des hêtres séculaires !
Un jeudi d'automne sur le Monseigne, en passant par l'ombre envoûtante des hêtres séculaires !
Un jeudi d'automne sur le Monseigne, en passant par l'ombre envoûtante des hêtres séculaires !

Un jeudi d'automne sur le Monseigne, en passant par l'ombre envoûtante des hêtres séculaires !

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2023 6 30 /09 /septembre /2023 13:52
RANDO du Jeudi 28 Septembre 2023 dans les Palanges
RANDO du Jeudi 28 Septembre 2023 dans les Palanges
RANDO du Jeudi 28 Septembre 2023 dans les Palanges

Nous étions 30 randyneurs par cette chaude journée de septembre et nous avons décidé de marcher à l'ombre dans la forêt des Palanges. Le départ s'est fait de Palangeoles depuis un agréable parking ombragé. Le tracé faisait 12,7 km avec 397 m de dénivelé.

Nous avons marché dans la forêt domaniale d'Agen d'Aveyron. Cette commune continue la tradition qui vient de l'Ancien Régime de l' Afouage : des lots de bois à couper sont attribués aux foyers (feux) des habitants de la commune qui se sont inscrits comme candidats à l'afouage et l'attribution des lots des lots se fait par tirage au sort en mairie lors d'une réunion publique qui a eu lieu l'an passé le jeudi 15 décembre.

A jeudi prochain pour de nouvelles découvertes

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2023 5 22 /09 /septembre /2023 21:07

Une spéciale nous était proposée et nous n'avons pas été déçus !

Nous étions 11 au départ du parking de la cascade du Déroc à parcourir une belle boucle de 12 km, préparée par Annette et Michel PERIE, jalonnée d’une bonne quinzaine de salles d’exposition, dispersées sur Nasbinals, Montgros, Montgrousset, La Bessière et enfin le Déroc.

Des lieux d’expo uniques, ouverts pour l’occasion s’offraient à nous : des granges, des étables très anciennes ou au contraire modernes, des salles communales...

Et à chaque fois, de magnifiques photos présentées par leurs talentueux créateurs, toujours prêts à donner les circonstances de la prise de vue ou le procédé utilisé. Nous avons été émerveillés, surpris, émus par les photos et touchés par la simplicité et la gentillesse des photographes.

Même si la balade entre les expos était bien arrosée, il faut bien l'avouer, tout le mode était d’accord pour reconnaître que l'Aubrac est beau quelque soit le temps et qu’il a toujours quelque chose à offrir, tel ce magnifique arc-en-ciel au moment de notre départ ! (photo signée Annette R)

On n'a pas pu tout voir faute de temps, mais promis, on y retournera l'année prochaine.

On croise les doigts.🤞

Merci à Annette et Michel

A jeudi prochain, 13h30 

GS et IF

PHOT'Aubrac 2023
PHOT'Aubrac 2023
PHOT'Aubrac 2023
PHOT'Aubrac 2023
PHOT'Aubrac 2023
PHOT'Aubrac 2023
PHOT'Aubrac 2023
PHOT'Aubrac 2023
PHOT'Aubrac 2023
PHOT'Aubrac 2023
PHOT'Aubrac 2023
PHOT'Aubrac 2023
PHOT'Aubrac 2023
PHOT'Aubrac 2023
PHOT'Aubrac 2023
PHOT'Aubrac 2023
PHOT'Aubrac 2023
PHOT'Aubrac 2023
PHOT'Aubrac 2023
PHOT'Aubrac 2023
PHOT'Aubrac 2023
PHOT'Aubrac 2023

PHOT'Aubrac 2023

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2023 4 21 /09 /septembre /2023 19:15

A la vue du ciel très chargé tout autour de Rodez et après avoir consulté les radars météorologiques, il a été décidé de ne pas trop s'éloigner du Monastère. C'est sur la commune voisine LUC que nos 27 randyneurs ont arpenté les chemins sur une boucle d'une bonne dizaine de Km.

En fin de boucle ils sont passés par Moussens, et ses lavoirs Papillon remis en valeur après un grand nettoyage. 

Ils doivent leur nom à la forme en V devant laquelle s'agenouillaient les lavandières pour battre le linge...

Ah si ces pierres pouvaient parler, elles en auraient des histoires à nous raconter !!

Bravo et merci aux bénévoles pour ce beau travail.

Un grand merci aussi à Guy de nous avoir proposé cette rando au pied levé

A jeudi prochain !

GS

 

Et maintenant un peu d'histoire  (source : le site de la ville de Luc-La Primaube)

En 1790, la Révolution invente les départements et les communes. Les paroisses et les gros villages sont érigés en communes. En Aveyron, il y en a 691 (contre 285 aujourd’hui).

Le 5 messidor an 8 (24 juin 1800), M. Sainthorent, premier Préfet de l’Aveyron, décide par arrêté de réunir des communes en mairies, pour en réduire le nombre. Ainsi les paroisses de Luc et de La Capelle Saint-Martin, les villages de Ruols, la Boissonnade, Planèzes, Calzins etc… qui furent peu de temps communes, sont intégrés à la mairie de Ceignac. Il faudra attendre l’ordonnance du roi Charles X du 25 février 1829 pour que ces localités soient distraites de Ceignac et regroupées en une nouvelle commune du nom de Luc.

Luc

Le nom même de Luc est sujet à controverses. Pour certains, il viendrait du ruthène Lug (divinité celte), pour d’autres du latin Luco ou Lucus (bois sacré pour les romains), pour d’autres il s’agit d’un lieu voué à l’évangéliste Luc par Saint-Amans (le premier Évèque de Rodez) qui y possédait des terres.

En 1408, le pape Benoît XIII donna le prieuré Saint-Maurice au chapitre de la cathédrale de Rodez. Une église fût construite au 15ème siècle et le clocher refait en 1612. Elle sera agrandie vers 1890.

Au civil, la seigneurie de Luc appartient aux Peytavi puis aux Morlhon par mariage en 1689. Au 18ème siècle, elle revint aux Balsa de Gamarus. La route royale de Rodez à Toulouse passait au lieu-dit la Baraque-de-Luc.

La Primaube

C’est en 1744 que l’Intendant général de Montauban, Charles Lescalopier fît aménager une grande route destinée à relier Montauban à Montpellier par Villefranche, Rieupeyroux, Pont-de-Salars et Millau. C’est en grande partie une ancienne voie romaine. Elle est utilisée à partir de 1785, évitant Rodez qui y est relié par une voie de traverse arrivant au lieu-dit l’Étoile et où se trouvent quelques auberges-relais de poste (auberges de Serin, de Cureboursot ou du Baracou) d’où les voyageurs partent, à la prime aube du jour, vers Montauban, Montpellier ou Toulouse. L’Étoile devint la Baraque-de-l’Embranchement (délibération du conseil municipal en 1839) puis La Baraque-de-la-Primaube (recensement de la population de 1861) et enfin La Primaube au début du 20ème siècle avec l’arrivée du chemin de fer (une gare fût construite en 1903).
C’est dans la période moderne, avec le développement des transports, de l’activité économique et commerciale, avec l’accroissement de population des communes du Grand Rodez et l’absorption de plusieurs villages que La primaube compte aujourd’hui les deux tiers des habitants de la commune. C’est pourquoi en 2005, elle prît le nom de Luc-la-Primaube (arrêt du Conseil d’État).

IF

Une balade à Luc, avant la pluie
Une balade à Luc, avant la pluie
Une balade à Luc, avant la pluie
Une balade à Luc, avant la pluie
Une balade à Luc, avant la pluie
Une balade à Luc, avant la pluie
Une balade à Luc, avant la pluie
Une balade à Luc, avant la pluie
Une balade à Luc, avant la pluie
Une balade à Luc, avant la pluie
Une balade à Luc, avant la pluie
Une balade à Luc, avant la pluie
Une balade à Luc, avant la pluie
Une balade à Luc, avant la pluie

Une balade à Luc, avant la pluie

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2023 1 18 /09 /septembre /2023 11:03

Vendredi 15/09

Ah,  nous y voilà enfin ! Nous étions 21 randyneurs tout excités d'aller arpenter les Monts du Cantal chers à mon cœur.

C'est à Fontanges et sa chapelle Monolithe, après une pause café accompagné d'une fougasse préparée avec soin par notre randyneur Francis, que nous chaussions les godasses pour cette 1ère rando. De beaux chemins bien pentus nous ont vite fait comprendre que nous changions de terrain, cela n'était pas pour nous déplaire, loin sans faut. 

Après cette belle boucle de 12km, cap au Falgoux pour s'installer à l'Hôtel des voyageurs, où comme l'année dernière nous avons établi notre camp de base.

Voilà pour cette 1ère journée.

IF-GS

Au départ de Fontanges, En Val d'Aspre
Au départ de Fontanges, En Val d'Aspre
Au départ de Fontanges, En Val d'Aspre
Au départ de Fontanges, En Val d'Aspre
Au départ de Fontanges, En Val d'Aspre
Au départ de Fontanges, En Val d'Aspre
Au départ de Fontanges, En Val d'Aspre
Au départ de Fontanges, En Val d'Aspre
Au départ de Fontanges, En Val d'Aspre
Au départ de Fontanges, En Val d'Aspre
Au départ de Fontanges, En Val d'Aspre
Au départ de Fontanges, En Val d'Aspre
Au départ de Fontanges, En Val d'Aspre

Au départ de Fontanges, En Val d'Aspre

Samedi 16/09 

Après un succulent repas et une bonne nuit réparatrice, sans oublier le petit-déjeuner, voilà nos randyneurs frais et dispos et bien décidés à s'attaquer au plat de résistance. Cette fois objectif le Chavaroche.

Le Puy Chavaroche est un sommet français faisant partie des monts du cantal. Il culmine à 1 736m d'altitude. Il s'y trouve « un homme de pierre » impressionnant où l'on dépose une pierre pour laisser une trace de son passage. Le puy Chavaroche est traversé par le sentier de grande randonnée 400 (GR 400).

Le sommet est appelé Puie chava Rôcha en occitan, signifiant « roche creuse ». Il est surnommé « montagne à chèvres » par la proximité de chava et de chabra (« chèvre »).

Moins fréquenté que le Puy Mary, il est tout aussi majestueux.

Départ de Mandailles sous un ciel couvert et un brouillard jouant à cache-cache avec les sommets, nos efforts ont été récompensés après la pause pique-nique au Col de Redondet. Une fois arrivés au sommet, une vue à 360° sur les Monts s'offrait à nous. Grandiose !

Cette belle journée de 15km et 900 m dénivelé s'est terminée pour certains à déguster la spécialité de la boulangerie du village ''le millefeuille'' Une tuerie !

IF-GS

A l'assaut du Puy Chavaroche, YALLAH !
A l'assaut du Puy Chavaroche, YALLAH !
A l'assaut du Puy Chavaroche, YALLAH !
A l'assaut du Puy Chavaroche, YALLAH !
A l'assaut du Puy Chavaroche, YALLAH !
A l'assaut du Puy Chavaroche, YALLAH !
A l'assaut du Puy Chavaroche, YALLAH !
A l'assaut du Puy Chavaroche, YALLAH !
A l'assaut du Puy Chavaroche, YALLAH !
A l'assaut du Puy Chavaroche, YALLAH !
A l'assaut du Puy Chavaroche, YALLAH !
A l'assaut du Puy Chavaroche, YALLAH !
A l'assaut du Puy Chavaroche, YALLAH !
A l'assaut du Puy Chavaroche, YALLAH !
A l'assaut du Puy Chavaroche, YALLAH !
A l'assaut du Puy Chavaroche, YALLAH !
A l'assaut du Puy Chavaroche, YALLAH !
A l'assaut du Puy Chavaroche, YALLAH !
A l'assaut du Puy Chavaroche, YALLAH !
A l'assaut du Puy Chavaroche, YALLAH !

A l'assaut du Puy Chavaroche, YALLAH !

Dimanche 17/09

Pour cette dernière journée, j'ai proposé une rando de 12km autour du Falgoux '' Le Mars'', Rando un peu plus cool avec quand même ses 350m de dénivelé.

Je ne pouvais pas repartir dans l'Aveyron sans offrir à tous la découverte du buron de d'Algour, dont l'accès se fait au col de Néronne, chez Marie-Jo et Guy Chambon éleveurs SALERS et AOP TRADITION SALERS, les derniers buronniers du Cantal.

Prenez le temps de consulter le lien ci dessous, il vous en parlera mieux que moi .

Ce week-end c'était la journée du patrimoine. En allant faire un petit coucou à Marie-Jo et Guy, je suis convaincu d' y avoir participé. C'est mon patrimoine, certes fait de monuments mais également de gens et de traditions.

Notre séjour c'est terminé avec une dernière vue sur le Puy Violent.

Faudra y revenir, qui sait !

IF-GS

 

Rando au départ du Falgoux, autour du Mars et découverte de la traite des belles Salers, chez Marie-Jo et Guy
Rando au départ du Falgoux, autour du Mars et découverte de la traite des belles Salers, chez Marie-Jo et Guy
Rando au départ du Falgoux, autour du Mars et découverte de la traite des belles Salers, chez Marie-Jo et Guy
Rando au départ du Falgoux, autour du Mars et découverte de la traite des belles Salers, chez Marie-Jo et Guy
Rando au départ du Falgoux, autour du Mars et découverte de la traite des belles Salers, chez Marie-Jo et Guy
Rando au départ du Falgoux, autour du Mars et découverte de la traite des belles Salers, chez Marie-Jo et Guy
Rando au départ du Falgoux, autour du Mars et découverte de la traite des belles Salers, chez Marie-Jo et Guy
Rando au départ du Falgoux, autour du Mars et découverte de la traite des belles Salers, chez Marie-Jo et Guy
Rando au départ du Falgoux, autour du Mars et découverte de la traite des belles Salers, chez Marie-Jo et Guy
Rando au départ du Falgoux, autour du Mars et découverte de la traite des belles Salers, chez Marie-Jo et Guy
Rando au départ du Falgoux, autour du Mars et découverte de la traite des belles Salers, chez Marie-Jo et Guy
Rando au départ du Falgoux, autour du Mars et découverte de la traite des belles Salers, chez Marie-Jo et Guy
Rando au départ du Falgoux, autour du Mars et découverte de la traite des belles Salers, chez Marie-Jo et Guy
Rando au départ du Falgoux, autour du Mars et découverte de la traite des belles Salers, chez Marie-Jo et Guy

Rando au départ du Falgoux, autour du Mars et découverte de la traite des belles Salers, chez Marie-Jo et Guy

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2023 4 14 /09 /septembre /2023 10:33

A nouveau sur le Lévézou pour cette deuxième rando de la saison et il y faisait bon finalement ce n'est pas un mauvais choix .

Point départ de cette boucle d'11 km, le parking du bord du Lac, après avoir traversé le bourg, nous avons emprunté de beaux sentiers ombragés du GR de pays ''Grand tour des Monts et Lacs'' pour arriver à Frétanels.

Le temps nous était compté, la tour de Peyrebrune cela sera pour une prochaine fois ,il suffira de trouver une place dans notre calendrier.

Le retour c'est fait par Fabrègues, le Mas Nespoulous  puis le long des berges du lac. 

Une belle rando par une belle après-midi.

A jeudi prochain.

Le Lac de Villefranche de Panat/Alrance

Le lac de Villefranche de Panat/Alrance d’une superficie de 192 ha s’étend sur 4 km bordant les communes de Villefranche de Panat et d’Alrance. C’est un des 5 lacs artificiels créés dans les années 1950 pour alimenter le complexe hydroélectrique du Pouget. Il a été aménagé pour que nous puissions profiter de sa présence : baignade, promenade, activités nautiques, pêche

Tour du lac : 11 km pour en faire le tour à pied ou en vélo

Je peux me promener à pied ou en vélo tout autour du lac sur un sentier aménagé relativement plat de 11km qui me permet d’en faire le tour facilement. Pendant ma balade sur ce parcours réservé aux cyclistes et aux piétons, j’emprunte de longues passerelles en bois et métalliques qui me permettent de « marcher sur l’eau ». La promenade est facile et permet de rejoindre les 2 plages. Sur le parcours je peux m’arrêter pour profiter du paysage et du clapotis de l’eau, pour me baigner ou pour que les enfants jouent sur les aires de jeux : balançoires, toboggans...

Pêcher sur le lac de Villefrance de Panat/ALrance

C’est un lac de 2ème catégorie d’une profondeur maximale de 25m alimenté par l’Alrance. Les accès pour pêcher du bord sont faciles et nombreux. On y pêche quelques perches, essentiellement du sandre, peu de brochets.

Position et rôle du  lac dans le complexe hydroélectrique

Ce lac artificiel situé à 727m d’altitude est intégré au complexe hydroélectrique du Pouget. Il est alimenté par l’Alrance et par quelques ruisseaux, l’apport principal d’eau provient cependant du lac de Pareloup auquel il est relié par une galerie de près de 11 km de long relayée par une conduite forcée de 270 m de long et de 2,70 m de diamètre qui évacue l'eau vers la centrale d'Alrance. Celle-ci produit l’équivalent de la consommation en électricité d’une ville de 5 000 habitants et rejette l'eau dans le lac de Villefranche-de-Panat au nord duquel elle est implantée. A Villefranche on trouve un barrage de type poids long de 332m construit entre 1948 et 1951.  L'eau de la retenue est envoyée vers le lac de Saint-Amans par une galerie de 3,40 mètres de diamètre, longue de 4 690 mètres. Ce petit lac sert de chambre d'équilibre, au-dessus de la centrale du Pouget, alimentée en eau par deux conduites forcées d'un dénivelé de 461 mètres.

IF-GS

Un jeudi, entre lac et forêt !
Un jeudi, entre lac et forêt !
Un jeudi, entre lac et forêt !
Un jeudi, entre lac et forêt !
Un jeudi, entre lac et forêt !
Un jeudi, entre lac et forêt !
Un jeudi, entre lac et forêt !
Un jeudi, entre lac et forêt !
Un jeudi, entre lac et forêt !
Un jeudi, entre lac et forêt !
Un jeudi, entre lac et forêt !

Un jeudi, entre lac et forêt !

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2023 1 11 /09 /septembre /2023 09:59

Situé entre le causse de Blandas au Nord et le Larzac au Sud, le Cirque de Navacelles fait partie du réseau des grands sites de France et a obtenu le label en décembre 2016.

Le départ de cette rando s'est fait de Blandas, le sentier nous a conduits vers les gorges de la Vis à travers une forêt de pins. La descente vers la résurgence de la Foux de la Vis s'est faite par un chemin monotrace avec de très belles vue sur les gorges. Nous avons apprécié notre pique-nique à la fraîcheur de l'eau de la résurgence de la Vis, ce cours d'eau a la particularité de disparaître à proximité d'Alzon pendant plusieurs kilomètres.

Le retour s'est fait par un sentier à flanc de coteaux, des restes d'abris et citernes témoignent d'un passé viticole. Pour éviter un trop grand dénivelé, nous sommes montés le long d'un éperon sous une chaleur particulièrement éprouvante que le petit vent marin n'arrivait pas à atténuer.

Arrivés sur le plateau, au détour du chemin, le Cirque de Navacelles offrait toute sa splendeur. Les panneaux d'informations des belvédères de Blandas nous ont donné toutes les indications sur la formation de cette curiosité géologique.

Une belle rando, que la température largement au dessus des normales de saison a empêché certains d'entre nous de l'apprécier à sa juste valeur.

YF

Rando au Cirque de Navacelles, dimanche 10-09-2023
Rando au Cirque de Navacelles, dimanche 10-09-2023
Rando au Cirque de Navacelles, dimanche 10-09-2023
Rando au Cirque de Navacelles, dimanche 10-09-2023
Rando au Cirque de Navacelles, dimanche 10-09-2023
Rando au Cirque de Navacelles, dimanche 10-09-2023
Rando au Cirque de Navacelles, dimanche 10-09-2023
Rando au Cirque de Navacelles, dimanche 10-09-2023
Rando au Cirque de Navacelles, dimanche 10-09-2023
Rando au Cirque de Navacelles, dimanche 10-09-2023
Rando au Cirque de Navacelles, dimanche 10-09-2023
Rando au Cirque de Navacelles, dimanche 10-09-2023
Rando au Cirque de Navacelles, dimanche 10-09-2023
Rando au Cirque de Navacelles, dimanche 10-09-2023
Rando au Cirque de Navacelles, dimanche 10-09-2023
Rando au Cirque de Navacelles, dimanche 10-09-2023
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Rando Club Monas
  • : LE club de Rando Pedestre du Monastere sous Rodez (Aveyron)
  • Contact

RCM Le club de Randy

LOGO3

Recherche

Contacts Bureau

- 06.07.15.45.30

- 06.74.99.07.95

- 06.10.44.29.02

- 06.70.93.21.47 

 

randoclubmonas@gmail.com 

CALENDRIER RCM

Informations mises à jour régulièrement :

 

RANDOS DU DIMANCHE

10-09-23: Navacelles (YF et MO)

08-10-23 : Marcolès (Petite cité de caractère (IF-GP-GS)

05-11-23 : Château de Beaucaire (MT) (Annulée)

03-12-23 : Lincou (MR)

28-01-24 : Entre gariottes et fontaines dans le Lot (MO et YF)

25-02-24 : Uxellodunum (DG) (Annulée)

24-03-24 : Combret (IF, CL et GP)

21-04-24 : Cassagnes (Vallée de la Jonte, le Cirque du Vertige) (MAD et HD)

26-05-24 : Montaigut (MO et YF)

30-06-24 : Montricoux (MO et YF)

 

RANDOS DU JEUDI

Tous les jeudi après-midi (sauf 2éme Jeudi)- 13h30. Deuxième jeudi du mois à la journée 

2023                          

 21-09-23 : Annulée

 12-10-23 : La Découverte de Decazeville avec le Club d'Aurillac (DG)

 09-11-23 : Grand-Vabre (DO) Annulée

 14-12-23 : Vimenet (MAD et HD) 

2024

 11-01-24 : Laissac (MAD et HD) Annulée

 08-02-24 : Les 4 vallées autour d’Agnac (FA et AA)

 14- 03-24 : Rando gourmande (Cassuéjouls ou La Capelle Florentin) (GS)

 11-04-24 : Compeyre (MO et YF)

  02-05-24 : Trélans (MT)

  13-06-24 : Montsalvy /Pons (GS)

 

RANDO RAQUETTE : date et organisation à déterminer en fonction de la météo

Galette d'anniversaire de Randy : 9 Février 2024

RANDO WEEK-END PENTECÔTE :

Les Angles dans les Pyrénées du samedi 18 mai au mercredi 22 mai 2024

RANDO FIN DE SAISON : jeudi 20 juin, rando et soirée sur le site de La Mouline, à Prévinquières

RANDOS SÉJOUR D'AUTOMNE : dans le Cantal, Gîte de La Boudio, à Lavigerie, du vendredi 13 septembre au dimanche 15 septembre 2024